Purifier sa maison

Purifier sa maison, nous n’y pensons pas toujours ! En effet, il existe plusieurs façon de procéder. Nous vous proposons à travers cet article 7 façons de faire !

1. Le purificateur d'air pour purifier sa maison

Forcément, nous commençons par le produit qui nous tient à cœur !

Vous pouvez investir dans un véritable purificateur d’air en plus des mesures ci-dessous, lorsque cela est possible bien-sûr. Il existe des modèles disponibles dans différentes gammes de prix et, étant donné que notre environnement n’est pas prêt de s’assainir, envisagez de placer cet investissement sur votre liste des priorités.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre article sur les différents purificateurs d’air.

2. Passer l’aspirateur et faire souvent la poussière 

Il est possible de réduire l’impact de la poussière en vous assurant que les surfaces sont aussi propres que possible. Les moquettes et les tapis sont particulièrement aptes à recueillir les polluants atmosphériques, il faut donc les nettoyer régulièrement. 

Ceux-ci sont un réservoir de poussière et d’allergènes. De plus, avec des meubles lourds, il est bien plus compliqué de nettoyer correctement. Alors bien-sûr, nous ne sommes pas en train de dire qu’il faut renoncer à la moquette et aux tapis, loin de là ! Simplement, il faut bien être consciencieux lorsque vous effectuez le nettoyage.

nettoyer sa maison

3. Purifier sa maison en intégrant des plantes à son intérieur

Nous le savons, certaines plantes convertissent en oxygène des produits chimiques nocifs, comme le formaldéhyde et le benzène comme par exemple la Sansevieria trifasciata (ou langue de belle-mère !), les lys ou bien encore la Zamioculcas zamiifolia (ou plante ZZ). Ces plantes demandent peu d’entretien et peuvent survivre à un environnement sec.

Vous pouvez également miser sur le palmier areca et les plantes caoutchouc.

4. Ouvrir régulièrement les fenêtres

C’est une astuce toute simple : ouvrez vos fenêtres avec si possible la création d’un courant d’air afin de bien faire circuler l’air. Une technique simplissime pour purifier sa maison. On n’y pense pas toujours, mais parfois il y a des solutions simples.

5. Réduire l’utilisation des bougies

Envisagez de réduire un peu votre habitude d’allumer des bougies si c’est le cas. Le fait d’allumer une bougie dégage probablement des fumées pouvant être allergènes.

Si vous ne pouvez pas arrêter complètement, vous pouvez remplacer les bougies à la paraffine par des bougies à la cire d’abeille. Attention, même si les données scientifiques manquent pour confirmer les capacités de purification de l’air de la cire d’abeille, elle est toujours meilleure que le pétrole (ici la paraffine). 

6. Pour purifier l’air de sa maison, pensez à changer les filtres 

Il est également recommandé de changer régulièrement les filtres dans votre intérieur. Nous entendons par filtre les filtres de votre chaudière si tel est le cas, votre climatiseur, de votre hotte de cuisine mais également de votre climatisation centrale.

reduire source pollution air

7. Réduire les sources de pollution de l’air

Il faut savoir que de nombreux produits ménagers sont fabriqués à partir de produits chimiques qui sont libérés dans l’air et la poussière, et que certains de ces produits chimiques se retrouvent dans notre corps. 

Mais alors, quelle est la meilleure façon de minimiser la pollution de l’air intérieur ? 

La solution la plus efficace et également la plus logique : travailler sur la réduction des sources. Commencez par lire les étiquettes des ingrédients pour repérer les « parfums » dans les produits en spray. Ces parfums, bien loin des parfums auxquels on pense en premier, peuvent contenir des centaines d’ingrédients, dont des produits chimiques toxiques.

Les produits en spray répandent des formules chimiques dans l’air pour que vous inhalez (un moyen rapide pour les produits chimiques de pénétrer dans vos poumons et votre système sanguin). Et ce n’est malheureusement pas tout : ces produits peuvent également se déposer sur des surfaces qui seront absorbées ou ingérées par la suite.

Il faut donc opter pour des produits de nettoyage non toxiques comme le vinaigre blanc, le bicarbonate de soude ou bien encore le savon noir.